Fiche métier conseiller bancaire : salaire, étude

Le conseiller bancaire a pour rôle d’accompagner les clients dans la planification de leurs objectifs financiers à court terme. C’est à lui de leur fournir des plans d’épargne lorsqu’ils doivent financer l’achat d’une maison ou d’un véhicule. Ce professionnel a également pour rôle de proposer des programmes d’investissement, d’assurance et de fiscalité aux prospects. Voici le salaire des conseillers bancaires et les études à faire pour accéder à ce titre.

Études, formations et certification pour devenir conseiller bancaire

Les employeurs n’exigent pas de diplôme dans tel ou tel domaine avant d’engager les conseillers bancaires. Mais ce professionnel peut prendre par des voies et moyens qui lui permettent d’avoir les compétences nécessaires afin d’être à la hauteur de ses tâches.

A lire aussi : Quels sont les critères de choix d’une banque en ligne ?

Études

Le conseiller bancaire doit avoir au moins le bac. Il doit aussi avoir des connaissances en finance, en comptabilité et en économie. Une fois que toutes ces conditions seront réunies, vous pouvez vous lancer dans le domaine.

Les titulaires d’une maîtrise en administration des affaires peuvent également très bien réussir en tant que conseillers bancaires. Ce niveau d’étude vous aidera en ce qui concerne le marketing et le recrutement de prospects. Les études pour être conseiller bancaire sont nombreuses. Avec un bac+2 en finance, vous pouvez occuper ce poste.

A lire également : Comment prendre Coffea cruda 9 CH ?

Certifications

Vous aurez forcément besoin d’une licence pour vendre les produits financiers comme les actions, polices d’assurance ou des obligations. Avant qu’un conseiller bancaire ne se charge de gérer les investissements, il doit se faire enregistrer auprès de l’État. C’est alors qui aura le droit de gérer les investissements de ses clients.

La plupart des conseillers bancaires ont la certification Certified Financial Planner (CFP). Cette certification leur donne le droit de s’occuper de la planification des actions financières. Pour cela, il va falloir réussir à un examen après le bac. Les employeurs ont aussi près de trois années d’expérience pour les conseillers bancaires.

Salaire d’un conseiller bancaire

Tous les conseillers bancaires ne sont pas payés par mois. D’autres sont à leur propre compte et sont alors rémunérés en fonction des missions pour lesquelles ils sont appelés. Leur revenu dépend alors des travaux effectués et de leurs collaborateurs.

Les conseillers bancaires peuvent aussi travailler dans les banques ou structures d’assurance. Leurs revenus au sein de ces entreprises sont compris entre 80 330 € et 200 000 €. Le SMIG étant défini, le salaire brut dépend alors des compétences de l’employé et des capacités de paiement de son employeur.

Notez aussi que les conseillers bancaires doivent percevoir des primes en fonction de tâches dont ils s’occupent dans les entreprises. Le montant de ses bonus sera ensuite ajouté au salaire brut.

Euro signage

Compétences et aptitudes d’un conseiller bancaire

Les conseillers bancaires doivent avoir une idée des performances du marché et des modes d’investissement. Ils doivent aussi disposer des dynamismes nécessaires pour discuter avec les clients. Ceci nécessite des compétences en relations humaines. Une grande partie du travail des conseillers réside dans le recrutement des clients.

Voici quelques compétences qui feront de vous un véritable conseiller bancaire.

Pensée analytique

Le conseiller bancaire sera quelques fois appelé à suivre les données en vue de projeter l’allure que peuvent prendre les actions. Il a pour rôle de suivre la demande des clients pour leur proposer de nouvelles stratégies d’investissement et de placements financiers.

Compétences informatiques

Plusieurs programmes informatiques sont liés à la disposition des conseillers bancaires pour faciliter le suivi des données sur le marché. Ils doivent alors avoir une maîtrise des équipements informatiques et de leur utilisation. Microsoft Excel est l’un des logiciels tableurs les plus utilisés dans le domaine des finances. Sa maîtrise est donc nécessaire.

Compétences commerciales

Le conseiller bancaire doit maîtriser la psychologie de ses clients. Son but est de gagner leur confiance pour qu’ils puissent suivre les plans d’épargne et d’investissement proposés par le professionnel. Il doit aussi prouver aux prospects l’avantage pour eux de mettre en pratique les solutions qu’il met à leur disposition.

En résumé, le conseiller bancaire n’a pas besoin de faire de longues études en finance. Un niveau de bac+3 suffit pour ce poste.