Comment devenir nounou sans agrément

Le métier de nounou est une activité qui nécessite juste l’amour pour les enfants et la volonté pour prendre soin d’eux. Loin d’être un métier temporaire, c’est une activité qui permet de générer des sommes suffisantes pour supporter ses charges. Mais, généralement, l’exercice de ce métier nécessite la présentation d’un agrément. Vous rêvez aussi de devenir nounou pour vous occupez des enfants, mais vous ne disposez pas d’agrément ? Découvrez dans cet article, toutes les informations pour y arriver.

Quelles sont les démarches administratives pour devenir nounou non agrée ?

Lorsque vous souhaitez devenir nounou à domicile sans agrément ou nounou périscolaire, vous avez juste à créer une auto-entreprise. Cette démarche n’est pas du tout compliquée. En effet, pour créer votre auto-entreprise, il faut contacter le CFE (centre de formalités des entreprises) dont vous dépendez. Auprès de cet organisme, vous devez fournir tous les justificatifs nécessaires et votre numéro SIRET vous sera attribué.

Lire également : Les particularités des couches Pampers : ce qu'il faut savoir

Pendant que vous engagez cette démarche, profitez-en pour faire votre déclaration de service à la personne auprès du DIRECCTE de votre département. Ne négligez pas cette procédure, car elle permettra à vos clients de bénéficier d’un crédit d’impôt. Vous présentez l’avantage d’être sollicité par les personnes de votre zone de résidence.

Quelles sont les formations pour devenir nounou à domicile sans agrément ?

Pour devenir nounou à domicile sans agrément, aucune formation n’est nécessaire. Toutefois, il est préférable de suivre une formation aux gestes de premiers secours afin de pouvoir réagir correctement en cas de danger. Cette formation peut être dispensée par les sapeurs-pompiers, la Croix-Rouge et plusieurs autres associations. Dans le cas général, elle dure 7 heures et coûte environ 60 £.

A voir aussi : Les secrets pour une alimentation saine en famille : conseils et astuces essentiels

À cause des normes d’hygiène et de sécurité, il est important de suivre une formation adaptée. Pour cela, plusieurs diplômes sont à votre disposition pour vous former au métier de la garde d’enfant. On distingue entre autres le CAP APE (anciennement CAP Petite Enfance), la BAC pro service aux personnes, le concours d’auxiliaire de puériculture, le BEP Sanitaire et Social. Il est recommandé de suivre une formation dans l’optique de se démarquer de la concurrence.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir nounou ?

La garde d’un enfant est un métier qui nécessite beaucoup de responsabilités. Elle requiert donc de nombreuses compétences. D’abord, la nounou doit avoir de bonnes compétences relationnelles. En effet, elle accompagne l’enfant dans son développement et l’encourage dans ses facultés physiques et intellectuelles. Dans le même temps, elle se doit de préserver un lien solide avec les parents de l’enfant. La nounou doit entretenir une bonne relation avec le parent, car elle est essentielle pour permettre une cohérence quant à la manière d’aborder l’enfant.

En outre, la nounou doit connaître et respecter les règles d’hygiène et aussi appliquer les gestes de premier secours. Dans certains cas, sur demande des parents, il faut être en mesure d’aider l’enfant à faire ses devoirs, de préparer le repas et de faire un peu le ménage. Si vous avez les compétences nécessaires, le métier de nounou est facilement accessible, à temps plein ou à temps partiel. Il confère plus de liberté quant au type de contrat et les conditions de travail.

À combien s’élève le salaire d’une nounou ?

Dans le secteur de la garde d’enfant, le revenu varie d’une nounou à une autre. Il dépend du nombre d’enfants gardés, du nombre d’heures hebdomadaires travaillées et du tarif imposé par la nounou. Ce dernier varie entre 9 et 12 £ l’heure. Mais pour conserver le statut d’auto-entrepreneur, il existe certaines conditions. D’abord, le chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser 70 000 £.

Aussi, les 22 % du chiffre d’affaires annuel doivent servir à payer les cotisations sociales. Pour relever le niveau de votre salaire, vous devez obtenir un agrément. En effet, le salaire d’une nounou avec agrément est constitué d’un salaire horaire minimum et d’une indemnité d’entretien obligatoire. Mais le salaire est fixé librement entre les parents et la nounou (en respectant le niveau minimum obligatoire).

Quels sont les avantages et les inconvénients de devenir nounou non agréée ?

En dehors du salaire, il y a plusieurs avantages à travailler comme nounou sans agrément. Vous avez la liberté de fixer votre propre emploi du temps et vos propres tarifs, ce qui peut être particulièrement pratique si vous travaillez avec un petit nombre d’enfants ou si vous cherchez à concilier votre travail avec une autre activité.

En ne dépendant pas des parents employeurs pour obtenir l’agrément auprès des services sociaux compétents (PMI), les démarches peuvent être moins contraignantes. En tant que nounou non agréée, il est possible d’exercer sans avoir certaine formation exigée pour les personnes titulaires de l’agrément.

Travailler en tant que nounou non agréée présente aussi certains inconvénients que vous devez prendre en considération. Contrairement aux nounous agréées qui sont supervisées par les services sociaux compétents (PMI) tout au long de leur carrière professionnelle, il n’y aura donc personne pour s’assurer que le bien-être et la sécurité des enfants sont assurés durant leur garde par une nourrice sans autorisation.

Il faut aussi savoir que même si elle est informelle dans la mesure où aucun contrat écrit n’est nécessaire entre la famille et sa baby-sitter/nanny, toute rémunération versée devra être déclarée lors de sa prochaine déclaration fiscale annuelle.

L’autre chose importante à noter est qu’une nourrice non autorisée ne sera pas éligible aux aides financières accordées par l’État, notamment lorsque ces derniers font appel à un service officiel type crèche collective ou assistante maternelle agréée.

Il faut aussi se rappeler que l’embauche d’une nounou non agréée peut entraîner des problèmes juridiques si le salaire et les conditions de travail ne sont pas bien négociés dès le début. Vous devez vous assurer que toutes les parties impliquées comprennent ce qui est attendu et accepté avant de commencer un contrat.

Comment trouver des familles à qui proposer ses services de nounou non agréée ?

Maintenant que vous savez comment devenir une nounou non agréée, pensez à bien aux éléments cruciaux : le tarif horaire souhaité ainsi que l’amplitude horaire globale requise selon vos capacités personnelles. N’hésitez pas à demander des références et à vérifier leur authenticité.

Une fois que vous avez accepté une offre, pensez à bien vous assurer que toutes les modalités sont clairement énoncées dans un contrat signé par les deux parties. Assurez-vous notamment d’avoir convenu de la rémunération exacte pour vos services ainsi que du nombre total d’heures travaillées par semaine ou par mois.

Être une nounou non agréée peut être une excellente option si vous cherchez plus de liberté et d’autonomie en tant qu’intervenant auprès des familles tout autant que pour votre organisation personnelle. En revanche, cela ne doit pas occulter le fait qu’il faut toujours veiller scrupuleusement au bien-être et à la sécurité des enfants dont on a la charge lorsqu’on prend soin d’eux régulièrement.