Puissance moteur : la différence entre kW, Ch et HP

Puissance du moteur 300 kW, 180 Ch/tours, 150 HP. Lors de l’achat d’un véhicule, vous entendez les différentes caractéristiques de puissance que donne le vendeur et auxquelles vous ne comprenez rien. Vous voulez alors comprendre et cerner la différence entre les unités de puissance afin de faire un bon choix. Tenez-vous tranquille ; vous aurez les explications nécessaires.

La puissance du moteur en kilowatt (kW)

En science physique, le Watt (W) est l’unité de mesure qui est utilisée pour désigner la puissance d’un appareil. Cette unité a des multiples et des sous-multiples. C’est ainsi que vous pouvez lire sur des machines l’expression kilowatt (kW) qui est l’équivalent de 1000 W. S’agissant d’un moteur de véhicule, la puissance désigne la vitesse à laquelle le moteur peut tourner. Cette vitesse est obtenue en multipliant le couple par le nombre de tours du moteur. Le kW est utilisé pour qualifier la puissance des véhicules électroniques, mais aussi des moteurs nécessitant l’utilisation des carburants. La puissance en kW d’un véhicule dépend généralement de sa conception en usine. Chaque constructeur de voiture se charge de doter son œuvre d’une puissance selon la performance qu’il souhaite avoir sur les routes.

Lire également : Quartier violent à Nice : comment se protéger

Puissance du moteur en cheval-vapeur (Ch)

Le cheval-vapeur ou chevaux (Ch) est une unité de puissance française. Il s’agit d’une notation décimale qui exprime la puissance d’un moteur en fonction du nombre de tours. Cette expression est inspirée du Horsepower qui est la version anglaise du cheval-vapeur. Le Ch désigne exactement la puissance qu’il faut pour un moteur pour soulever un poids minimum de 75 kg. Ce poids doit être soulevé à une vitesse minimale d’un mètre par seconde. La puissance en cheval-vapeur (Ch) est donc évaluée selon le poids du moteur à tourner et la vitesse de ce dernier en mètre par seconde (m/s).

Puissance du moteur en Horsepower (HP)

La puissance Horsepower (HP) est l’équivalent du cheval-vapeur en anglais. Chez les Anglais, horse désigne cheval. Cependant, l’expression de ces deux puissances diffère. L’origine de la puissance en HP remonte à James Watt. Celui-là même qui a eu l’idée d’inventer l’unité de puissance en Watt. Dans ces recherches, il a voulu faire une comparaison afin de trouver une équivalence entre la puissance du moteur et celle d’un cheval. C’est ainsi que le HP est devenu l’unité de puissance qui exprime la force qu’il faut pour faire mouvoir un moteur de 33 000 livres à une vitesse d’un pied par minute. Contrairement au cheval-vapeur (CH), le Horsepower est déterminé en fonction de la minute et non en seconde. Cette unité est aussi disponible en Allemagne sous l’appellation de Pfederstärke (PS).

A lire également : Comment un logiciel d'estimation immobilière peut faciliter la gestion de votre portefeuille

Équivalence des puissances en kW, Ch et HP

Il est possible de passer d’une unité de puissance à une autre en faisant quelques calculs de conversion de mesures. Toutefois, il faut noter que la puissance en horsepower est utilisée seulement dans les nations telles que : l’Allemagne, les États-Unis, l’Angleterre et dans d’autres pays anglo-saxons. Le cheval-vapeur quant à lui est utilisé en Europe en général et dans les pays francophones.

Les équivalences nécessaires pour réussir la conversion d’une puissance à une autre :

  • 1 kW = 1,36 Ch = 1,34 HP
  • 1 Ch = 0,986 HP = 0,736 kW
  • 1 HP = 0,746 kW = 1,014 Ch

Ainsi, il vous sera plus facile de faire la différence entre ces unités de puissance.

Les facteurs influençant la puissance du moteur

La puissance du moteur est influencée par divers facteurs, notamment le volume et la cylindrée de celui-ci. Effectivement, plus un moteur a une grande cylindrée, plus il aura tendance à fournir une puissance élevée. Le taux de compression est aussi un facteur important dans l’augmentation ou la réduction de la puissance d’un moteur.

Les ingénieurs en conception automobile utilisent des techniques telles que les turbocompresseurs ou les compresseurs centrifuges pour augmenter artificiellement la force motrice d’un moteur sans nécessairement augmenter sa taille physique. Ces technologies fonctionnent en injectant davantage d’air frais dans le système de combustion du carburant pour créer une explosion plus forte qui génère plus de puissance globale.

L’utilisation des systèmes hybrides et électriques peut aussi considérablement affecter la puissance du moteur. Contrairement au traditionnel système alimenté seulement avec un moteur à essence interne, ces types de véhicules ont souvent deux sources distinctes d’énergie qui peuvent être combinées pour offrir un rendement impressionnant lorsque cela est fait correctement.

Les professionnels effectuent régulièrement des mises à niveau matérielles sur leurs véhicules pour améliorer leur performance globale. Ils peuvent ajouter des composants tels que des filtres haute efficacité, des arbres à cames performants, des pots catalytiques sportifs et d’autres dispositifs visant à optimiser le flux d’air vers le carburateur afin qu’il puisse produire plus facilement et efficacement son travail mécanique dans tout type d’environnement routier.

Comment choisir la puissance adaptée à son véhicule ?

Maintenant que vous connaissez la différence entre les unités de mesure de puissance, comment choisir la puissance adaptée à votre véhicule? Vous devez comprendre vos besoins en matière de conduite. Si vous êtes un conducteur occasionnel qui utilise principalement son véhicule pour des trajets urbains, une puissance modérée peut suffire. En revanche, si vous êtes un conducteur passionné qui aime pousser sa voiture dans ses derniers retranchements sur des routes sinueuses ou lors de courses automobiles, une puissance plus élevée sera nécessaire.

Le type de véhicule que vous possédez joue aussi un rôle crucial dans le choix de la bonne puissance moteur. Les voitures légères ont tendance à nécessiter moins d’énergie pour fonctionner correctement et peuvent donc avoir des moteurs avec une puissance inférieure. Les voitures plus lourdes ou les SUV auront besoin d’une puissance supérieure afin d’offrir une conduite confortable et fluide sur toutes sorties routières.

Vous devez prendre en compte l’utilisation prévue du véhicule ainsi que les caractéristiques du terrain où il sera conduit. Par exemple, si vous devez souvent transporter des charges lourdes telles qu’une remorque ou du matériel professionnel sur des terrains accidentés ou montagneux, vous aurez besoin d’un moteur avec davantage de couple et donc plus performant à bas régime.

N’hésitez pas à consulter un expert automobile tel qu’un mécanicien qualifié pour obtenir des conseils sur la puissance moteur adaptée à votre véhicule en fonction de vos besoins spécifiques.