Que signifie MES : définition de MES (Manufacturing Execution System )

Le MES défini en anglais comme Manufacturing Execution System est un système informatique. Son but principal est de collecter les données de production en temps réel de l’ensemble d’une usine ou d’un atelier, ou d’une partie de celui-ci. Ces données collectées permettent un meilleur contrôle. Elles permettent aussi une meilleure gestion de la production grâce au suivi de la production, à la gestion de la traçabilité, au contrôle qualité, à la gestion de la maintenance préventive, etc. Dans cet article, vous allez découvrir ce que signifie MES et son mode de fonctionnement et ses avantages.

Organisation du MES

Le MES fonctionne à partir d’un organisme : le MESA. Le MESA est une organisation dédiée à l’amélioration de la gestion des opérations industrielles. Elle fonctionne en mettant en œuvre de façon rationnelle des processus informatiques. MESA-11, le premier modèle de MES compte 11 fonctions principales de MES :

A découvrir également : Les forfaits mobiles les moins chers du marché.

  • Operations/detailed sequencing ;
  • A lire en complément : Comment le télétravail a-t-il changé le secteur technologique ?

  • Resource allocation and status ;
  • Dispatching production unit ;
  • Performance analysis ;
  • Maintenance management ;
  • Process management ;
  • Quality management ;
  • Data collection/acquisition ;
  • Product tracking and genealogy ;
  • Labor management ;
  • Document control.

La norme ANSI/ISA-95 fusionne le Purdue Référence Model pour créer une hiérarchie opérationnelle. Au sein de ce modèle, le MES se positionne à un niveau intermédiaire 3, entre l’ERP (ERP, niveau 4) et la gestion des processus (niveaux 0, 1 et 2).

Le MES est-il important ?

Le système MES est d’une valeur cruciale. En effet, il sert de couche fonctionnelle entre l’ERP et les systèmes de gestion des processus d’atelier. Cela offre au fabricant une visibilité en temps réel sur les processus de travail, une plus grande flexibilité. Il dispose également des informations pour améliorer les opérations de fabrication dans toute l’organisation. En plus de ces fonctions essentielles, le MES permet au fabricant de relever le défi de la conformité réglementaire imposé par la Food and Drug Administration (FDA) aux industries réglementées.

Le MES conserve un enregistrement de l’historique de l’appareil (DHR) pour chaque produit ou lot de produits. Pour ce faire, il collecte les données, traite et produit les résultats du processus de fabrication. Ceci pour se conformer aux parties 11 et 820 du titre 21 du Code of Federal Regulations (CFR) de la FDA.

Quels sont les avantages du SEM ?

Le MES est souvent intégré à des systèmes informatiques clés : ERP, application de gestion de la chaîne d’approvisionnement ou de gestion du cycle de vie des produits. Les avantages de l’utilisation du MES sont :

  • L’augmentation de la satisfaction client ;
  • Une meilleure conformité aux exigences réglementaires ;
  • La flexibilité accrue et des délais de mise sur le marché plus courts ;
  • L’amélioration de la visibilité de la chaîne d’approvisionnement ;
  • Une réduction du temps de cycle de production ;
  • L’élimination des documents papier et la saisie manuelle des données ;
  • La réduction des délais d’approvisionnement ;
  • La diminution des frais de main-d’œuvre ;
  • La réduction du stock d’encours ;
  • La rentabilisation accrue des machines.

Quels sont les principaux fournisseurs MES ?

Plusieurs fournisseurs du marché MES disposent des applications et des progiciels pouvant être installés en ligne. Les fournisseurs dominants sont : IQMS, ABB, Schneider Electric S.E., Aegis Ltd, Epicor Software Corp, 42Q, Plex Systems Inc, Rockwell Automation Inc, Aspen Technology Inc, Apriso Corp et Siemens A.G.

Comment fonctionne un MES ?

Un MES suit le flux des activités de fabrication en temps réel. Il collecte des données à chaque étape du processus et les analyse pour permettre une prise de décision rapide et efficace.

Le système fonctionne par l’intermédiaire de capteurs, d’interfaces homme-machine (IHM) ou encore d’outils de reconnaissance optique qui permettent la saisie automatique des informations. Ces données sont ensuite intégrées dans un logiciel centralisé, qui fournit aux opérateurs et aux cadres dirigeants un aperçu complet du processus de production.

Le MES utilise aussi des algorithmes spécifiques pour analyser toutes ces données. Les résultats obtenus permettent ainsi d’améliorer sans cesse les performances industrielles, en optimisant la qualité, la productivité ou encore la maintenance prédictive.

Dans certains cas complexes, on peut même utiliser une approche basée sur l’intelligence artificielle (IA). Le système est alors capable d’apprendre au fil du temps grâce à des algorithmes sophistiqués capables de gérer différentes sources de données telles que la vidéosurveillance ou l’IoT (Internet of Things).

Il faut répondre aux besoins spécifiques de chaque entreprise industrielle car ils visent avant tout à optimiser leurs pratiques métier selon leurs exigences particulières.

Les différents modules d’un MES : explications détaillées

Un MES est composé de plusieurs modules, chacun répondant à un besoin spécifique du processus de production. Voici une explication détaillée des différents modules d’un MES :

Module de planification : Ce module permet la planification et l’ordonnancement de la production. Il définit les séquences des opérations et les temps alloués pour chaque étape.

Module de suivi et de supervision : Ce module assure le pilotage en temps réel des activités industrielles. Il collecte les données sur le terrain grâce aux capteurs ou aux IHM, puis émet des alertes en cas d’anomalies détectées.

Module de gestion qualité : Ce module a pour objectif l’amélioration continue de la qualité du produit fabriqué. Grâce à lui, il est possible d’enregistrer toutes les actions liées au contrôle qualité (tests, inspections) effectuées pendant le processus.

Module de traçabilité : La traçabilité est essentielle dans certains domaines comme l’alimentaire ou encore la pharmacie. Le module traçabilité permet donc une identification précise des lots produits ainsi que leur historique complet depuis leur fabrication jusqu’à leur livraison chez le client final.

Module de maintenance prédictive : Une maintenance régulière est nécessaire pour garantir une disponibilité maximale des équipements industriels. Le module de maintenance prédictive utilise notamment les données obtenues via l’IoT afin d’optimiser cette dernière tout en évitant toute interruption imprévue due à un dysfonctionnement technique non anticipé.

La mise en place d’un système MES s’avère donc très bénéfique pour optimiser son processus d’industrialisation mais aussi ses coûts, avec par exemple une plus grande efficacité dans sa chaîne logistique.

Pensez à bien étudier les besoins spécifiques de votre entreprise afin d’adapter correctement votre système MES. De nombreux fournisseurs proposent différents modules pour permettre à chaque entreprise de s’équiper selon ses propres exigences et ainsi optimiser sa production industrielle.