Que penser de la prochaine directive sur les produits du tabac ?

Depuis quelques années, nombre de fumeurs se sont tournés vers la cigarette électronique en vue de réduire leur consommation de tabac et d’arrêter de fumer sur le long terme. En février 2023, la Commission européenne a alors décidé de mettre en place une opération visant à vérifier que la vente de cigarettes électroniques serait réellement bénéfique pour les fumeurs et les aiderait à réduire ou arrêter leur consommation de tabac. Face au durcissement de la Directive sur les produits du tabac (DPT), Vapoter a alors souhaité mettre en avant les bienfaits de la vape à travers des statistiques vérifiées.

Découvrez comment l’utilisation de la vape va être modifiée dans les mois à venir

Si vous êtes un adepte de la vape et que vous appréciez la diversité des arômes proposée par les vendeurs, sachez que ceux-ci pourraient être amenés à disparaître. Afin de limiter l’utilisation de la cigarette électronique, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a également décidé d’appliquer des taxes sur les pods jetables. L’interdiction des arômes, ou Flavor Ban, a pour objectif de supprimer tous les e-liquides aux saveurs fruitées, mentholées ou encore gourmandes du marché.

A lire aussi : Le guide complet pour choisir un oeuf de yoni de qualité supérieure

Afin d’éviter que les jeunes n’acquièrent des pods jetables et se mettent à fumer, la DPT a annoncé qu’elle comptait augmenter la taxe sur les puffs. Actuellement disponibles aux alentours de 8 euros, le prix de ces produits pourrait doubler au cours des prochains mois. À l’occasion de la Cop 10 de la Convention-Cadre pour la Lutte Antitabac (CCLAT), l’OMS aurait alors pour but de proposer des solutions pour limiter l’utilisation de la cigarette électronique par les consommateurs.

Une consultation mise en place par la Commission européenne

Dans le cadre de la lutte antitabac, une consultation a été mise en place sur le site internet de la Commission européenne en vue de laisser la parole aux consommateurs ainsi qu’aux différentes organisations concernées. Pour donner votre avis sur les nouvelles mesures qui pourraient être prises au sujet de la vape, nous vous invitons alors à remplir le questionnaire avant le 16 mai 2023. Les experts scientifiques, les établissements de recherche ou encore les autorités publiques nationales pourront alors se pencher sur la commercialisation de la cigarette électronique en prenant appui sur des études prônant son efficacité sur les fumeurs.

A lire aussi : Exploration de l'effet du design urbain sur le bien-être psychologique des citadins

Vapoter.fr : les bienfaits de la vape sur les fumeurs

Bien que la Commission européenne semble mettre en place des règles plus strictes concernant la vente et l’utilisation de la cigarette électronique, celle-ci est pourtant une véritable aide au sevrage tabagique. De nombreuses études ont, en effet, montré que la vape offrirait entre 1,78 et 7 fois plus de chances aux fumeurs d’arrêter définitivement de fumer. Pour Vapoter.fr, la cigarette électronique est un moyen simple et efficace de réduire sa consommation de tabac jusqu’à l’arrêter complètement en moins de 2 ans. En effet, d’après différentes études réalisées par l’International Tobacco Control et Nicotine and Tobacco Research, les e-liquides aux arômes fruités ou gourmands permettent à plus de 60% des fumeurs de réussir leur sevrage tabagique, contrairement aux saveurs classiques. Grâce à la vape, les fumeurs ont trouvé une excellente alternative qui leur permet de réduire leur consommation de tabac en douceur jusqu’à l’arrêt total, ce qui rejoint l’objectif de la Commission européenne.