Burn out : 4 signes qui donnent l’alerte

Le Burn Out, ou syndrome d’épuisement professionnel est une pathologie dont souffre bon nombre de personnes. Toutefois, il n’est pas facile de reconnaître les personnes atteintes de cette pathologie, car plusieurs facteurs sont responsables du syndrome d’épuisement professionnel.  Afin de mieux vous informer sur le sujet, nous vous présentons ci-dessous quelques signes qui donnent l’alerte du Burn Out.

Une fatigue extrême

Lorsque vous travaillez sans relâche sous une grande pression, il arrive un moment donné que votre organisme ne réponde plus. À ce stade, les défenses naturelles de l’organisme s’affaiblissent, ce qui entraîne diverses maladies.

A voir aussi : 8 conseils pour brûler des calories sans faire d'exercice

Vous pouvez souffrir d’une infection, d’une allergie ou encore des maux de tête réguliers et douloureux. Aussi, cette fatigue extrême empêche le sommeil, les nuits sont plus courtes que d’habitude.

Lire également : Combien de pas un vieil homme en bonne santé fait-il chaque jour ?

Les douleurs physiques, Nausées

Les douleurs physiques et les nausées figurent parmi les signes les plus récurrents du Burn Out. En effet, la plupart du temps les personnes en plein Burn Out souffrent majoritairement de maux de dos, de douleurs musculaires, des troubles intestinaux, et des nausées.

Ce signe est d’autant plus un signe à ne pas prendre à la légère. Car, les nausées peuvent conduire le sujet atteint à changer ses habitudes principalement les habitudes alimentaires. Par exemple, si la personne au bord du Burn Out est nauséeuse, elle peut tout simplement se priver de nourriture. Il court ainsi un grand danger en ce qui concerne sa santé mentale et sa santé physique.

Les troubles cognitifs

Il faut noter que les signes du Burn Out ne sont pas que physiques et psychologiques. Vous avez également affaire à des symptômes cognitifs. Il s’agit des troubles de mémoire, des troubles de la perception ou encore d’un ralentissement de pensée.

Le sujet atteint a de plus en plus du mal à se concentrer, il ne finalise pas ses tâches quotidiennes aussi bien dans la vie professionnelle que dans la vie privée.

Aussi, il commence à douter de ses capacités et oublie ce qui se passe autour de lui. Par exemple, il peut oublier une conversation récente, un rendez-vous et même l’adresse de son domicile.

Une émotion à fleur de peau

Généralement, on associe le manque de sommeil à une fatigue extrême. Mais, une fatigue extrême est à l’origine de plusieurs autres maux.

Chez une certaine catégorie de personne, la fatigue est à l’origine d’un état d’émotivité et d’irritation accru. Chez d’autres par contre, la fatigue suscite un sentiment de joie et de peine excessif, ils peuvent rire de tout et de rien et être d’humeur morose l’instant d’après.