Quelle climatisation écologique ?

Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui concerne tout le monde. Comment faire face à un climat qui ne cesse de se réchauffer d’année en année. La révolution technologique nous a permis d’avoir des climatiseurs. Quels sont les critères sur lesquels nous devons nous baser pour choisir un bon climatiseur écologique ? Nous vous donnons tous les détails ici.

Optez pour le label SEER ou ENERGY STAR® élevé

La signification et l’importance des labels SEER et ENERGY STAR® sont élevées. Les climatiseurs qui présentent ce type de classement et certification consomment jusqu’à 50 % moins d’énergie que les autres appareils.

A découvrir également : Comment désencombrer son logement grâce au box de stockage ?

En effet, en choisissant ce type de système, vous pouvez économiser davantage sur vos factures d’énergie. Il en va de même pour la réduction de votre consommation d’énergie. Vous trouverez un thermostat et une minuterie sur ces types d’unités écologiques. Ils peuvent vous aider à régler la température de votre système.

Choisissez la bonne taille de système

Sachez que la taille de votre système de climatisation est une caractéristique à prendre en compte. Choisir une petite taille ne fera que surcharger votre système et gaspiller de l’énergie. De cette façon, cela augmentera votre facture d’électricité. Une unité trop petite n’a pas la capacité d’équilibrer l’air. Celui-ci étant refroidi à l’intérieur du condenseur du système avec l’air humide qui est expulsé et retiré de l’évaporateur.

A lire aussi : Comment rendre plus doux votre pull en laine tout en le détendant

Ensuite, votre technicien mesurera la charge de refroidissement de votre maison pour vous recommander la meilleure unité pour vos besoins. Si vous avez besoin d’aide pour choisir le meilleur climatiseur pour votre maison de Cincinnati, contactez-nous dès aujourd’hui !

Installation d’une unité avec des compresseurs à deux étages.

Notez que le compresseur de climatisation est normalement celui qui consomme le plus d’électricité. Les compresseurs travaillent assez fort pour expulser les vapeurs chauffées afin que le réfrigérant puisse revenir à un état refroidi. Retenez que le compresseur à deux étages comprime moins les jours plus frais. Et plus, les jours plus chauds, ce qui permet d’économiser de l’énergie.

Pensez aux thermostats programmables

En réalité, l’installation d’un thermostat programmable est un moyen très abordable de rendre un système de climatisation écologique. De plus, vous pouvez facilement programmer le thermostat pour qu’il reste éteint. Ceci lorsque vous ne prévoyez pas d’être à la maison, puisqu’il se mette automatiquement en marche. Pour rafraîchir votre maison juste avant votre retour à la maison pour la journée.

Investissez dans un entretien régulier

Vous devriez faire entretenir votre unité de climatisation au moins une fois par an par un entrepreneur professionnel en CVC. L’entretien consiste généralement à vérifier l’absence de fuites. C’est aussi pour tester la pression du réfrigérant et à contrôler le débit d’air de l’appareil. Le professionnel du chauffage, de ventilation et de la climatisation suggérera également toute modification susceptible d’accroître l’efficacité de votre système.

Considérez les alternatives aux réfrigérants traditionnels

Les gaz réfrigérants traditionnels utilisés dans les climatiseurs peuvent être extrêmement dangereux pour l’environnement. Les chlorofluorocarbones (CFC), autrefois très utilisés, ont déjà été interdits depuis plusieurs années en raison des effets néfastes sur la couche d’ozone.

De nos jours, les fluides thermiques hydrofluorocarbonés (HFC) sont souvent utilisés comme alternatives aux CFC et HCFC (hydrochlorofluorocarbones). Bien que ces produits ne détruisent pas directement la couche d’ozone, ils contribuent fortement au changement climatique en tant que gaz à effet de serre.

Il existe cependant des alternatives plus écologiques encore, telles que les hydrocarbures naturels tels que le propane ou le butane, qui présentent une empreinte environnementale limitée tout en assurant un impact moindre sur l’effet de serre. Le CO2 est aussi une option viable qui possède un faible potentiel de réchauffement planétaire s’il est correctement employé dans un système à haute pression.

Malheureusement, ces options ne sont pas encore largement disponibles ni reconnues, car elles nécessitent souvent des modifications importantes aux systèmes existants. Il reste donc beaucoup à faire avant qu’elles ne deviennent courantes dans l’industrie du chauffage et de la climatisation.

Si vous êtes préoccupé par votre impact environnemental global et souhaitez minimiser cet impact, tous les efforts doivent être faits pour trouver et utiliser des solutions alternatives respectueuses de notre planète lors du choix d’un nouveau système ou lors du remplacement éventuel d’un ancien.

Évaluez les options de climatisation économe en énergie, comme les unités à cycle inversé ou les pompes à chaleur

Au-delà du choix de fluides réfrigérants plus écologiques, il existe aussi des options de climatisation économes en énergie qui peuvent aider à minimiser l’impact environnemental.

Une option courante est la climatisation à cycle inversé, qui consiste à utiliser une unité pour le refroidissement en été et le chauffage en hiver. Cette méthode utilise moins d’électricité que les systèmes traditionnels car elle ne nécessite pas deux unités distinctes pour fonctionner. Les appareils utilisant cette technologie sont souvent appelés pompes air-air ou pompes à chaleur air-eau.

Les pompes à chaleur peuvent être un autre moyen efficace de chauffer et rafraîchir votre maison tout en économisant sur les coûts énergétiques. Ces systèmes utilisent l’énergie thermique naturelle présente dans l’environnement extérieur pour produire du chaud ou du froid. Ils fonctionnent donc avec une faible consommation d’énergie électrique par rapport aux autres types de systèmes.

Vous devez noter que ces options ont souvent un coût initial plus élevé lorsqu’on les compare aux systèmes conventionnels moins écologiques. Elles offrent des avantages clairs tant en termes d’impact environnemental que sur la facture des charges affichée.

Vous devez discuter vos options avec un professionnel qualifié afin qu’il puisse vous guider vers celui qui répond le mieux à vos besoins.

Si vous envisagez une nouvelle installation de climatisation ou si vous souhaitez remplacer un système existant, vous devez choisir celui qui est le plus efficace sur le plan énergétique. En faisant cela, vous pouvez assurer que votre maison restera confortable tout en réduisant vos coûts énergétiques et votre impact environnemental global.